Les billets de Joseph

Les billets de Joseph

Gauche-Droite : 0-0

euro.jpg

 

Compte-rendu du jour.

 

Météo : Maussade entrecoupée de violents et de très courts orages, aucune éclaircie, plafond bas et  inerte.

Public : Seulement 40% des tribunes étaient occupées.

Terrain : En très mauvais Etat, beaucoup de trous et de pièces rapportées, une réfection serait la bienvenue, rien de concret depuis 1958.

Arbitrage : Inconsistant, trop sensible aux réactions du public, beaucoup influencé par la tribune de Presse.

Recettes : Équilibrée par les aides de l’Etat, de généreux dons du CAC 40 et du1% des plus grandes fortunes de France, un excédent incompréhensible demeure, alimenté par des fonds venus de Libye, d’Afrique noire, du Qatar avec un reliquat du Pakistan, et d’autres surplus de provenances non identifiées

 

Le match des joueurs :

 

Équipe Gauche :

 

Goal : François H. Hésitant sur son placement, tantôt au fond des filets, tantôt presque joueur de champ. Relances inconstantes, sa défense ne l’écoute pas. Aucune parade majeure. La stérilité de l’équipe adverse l’a protégé de l’humiliation définitive.

Arrière Gauche : Philippe P. Aucune existence malgré sa volonté de combat. Personne ne lui a passé le ballon, remplacé en fin de match par Pierre L. Une nouvelle donne sur ce poste mais une promesse non tenue.

Arrière Central : Jean-Christophe C. Sa grosse expérience en fait un membre aussi incontournable qu’inutile dans l’équipe. Joueur rusé, pratique la jambe de bois avec ennui.

Libéro : Cécile D. A passé son temps le nez dans la pelouse. Rien de concret, n’a rien prouvé.

Arrière

Centre Gauche: Bernard C. Appliqué, rigide, a besoin d’un leader pour être efficace et de gros enjeux. Prend peu de risques, dur au contact, tape avant de jouer.

Milieu défensif centre gauche: Michel S. Joueur moyen surcoté. Rentier du football remplacé par Bruno LR qui a fourni une prestation indigente et identique.

Milieu défensif gauche : Ségolène R. Beaucoup d’esbroufe, peu de moyens. Son reclassement du poste de meneur de jeu n’apporte aucune plus value.

Numéro 10 : Manuel V. Brutal et volontaire, calque trop son jeu stéréotypé sur l’équipe adverse. Joue personnel. Eructe trop souvent, bave de rage dans l’action, pas sain.

Ailier Gauche : Jean-Luc M, n’a cessé de haranguer le public, agressivité stérile et aucun résultat concret à ses multiples appels de balle. A agressé un journaliste dans les vestiaires.

Avant Droit : Emmanuel M. Du style, la classe des riches, chouchou de la presse non sportive, abat plus de boulot dans le people que sur le gazon.

Avant centre : Arnaud M. Joueur fantasque, expressif, mais qui devrait s’économiser et redresser la production d’un jeu trop  individuel sans aucun rapport avec le schéma tactique.

 

Forfaits : Dominique SK, retenu à l’hôtel de police. Gérard F, refus de jouer. Pierre M, overdose à la cancoillotte. Jérôme C, suspendu par une réclamation de la fédération Suisse. Harlem D, rétrogradé en division européenne. Martine A, avait piscine. Jean Marc A, parti se balader à l’étranger. Lionel J, fait toujours son boudin. , Christiane T au repos en Guyane.

 

Équipe Droite :

 

Goal : Alain J. A gardé un peu de la raideur de sa jeunesse, a pris une certaine dimension. Joueur patient, le meilleur d’entre eux. Incontournable mais jamais mis en danger.

Arrière Droit : Patrick B. N’a cessé de commettre des fautes sans être pris par l’arbitre. Joueur truqueur,  mêlé d’agressivité. Conserve trop le ballon. Remplacé par Isabelle B, aucune différence parfaitement interchangeables.

Arrière Central : François B. Reste obstinément à l’extrême centre. Ne sert à rien sauf sur sa zone. Remplacé par Rama Y à la mi-temps. Joli style mais creux, sert encore moins que François B.

Libéro : François F. Appliqué, peu de charisme, jeu triste comme un comptable.

Arrière  Centre droit : Christian J. Jeu archaïque. Aucune imagination, Détruit toutes les attaques. Infatigable. Un tracteur.

Milieu défensif Droit : Nadine M. Défense très agressive mais un jeu un peu -beaucoup- trop simple, se sacrifie pour son N°10.

Milieu défensif Centre Droit : Jean-François C, a eu beaucoup de mal à respecter son placement, trop porté vers l’avant, court beaucoup trop sans ballon, a grillé son énergie prématurément..

Numéro 10 : Nicolas S. Jeu agressif, se disperse sur tout le terrain, de nombreuses fautes, 256 cartons jaunes n’ont pas suffit à l’expulser. Joueur visiblement trop payé.

Ailier Droit : Marine LP. Style grossier, jeu binaire, une certaine efficacité apparente. A reçu de nombreuses passes de toute son équipe, y compris de ses  adversaires ( ?). Occupe tout le front de l’attaque.

Avant centre : Bruno LM Jeu au charisme d’huitre, beaucoup de feintes téléphonées et de défausses. N’a rien marqué.

Avant : Nathalie KM, un jeu évanescent, a loupé toutes ses prises d’initiatives

 

Forfaits : Jean Marie LP, resté coincé en 1956. Valéry GE et Jacques C, limite d’âge enfin atteinte. Christian E. Allergie aux drapeaux. Henri G, Brice H, Claude G: niveau insuffisant relégués en seconde division préfectorale.

 

Fait le 27 mai, transmis au desk à 23h00

 

Le pigiste se relit, atterré, soufflant d’ennui, il enregistre et referme son vieux Notebook avec soulagement. « Dans la boite, ouf ! J’ai du écrire déjà 100 fois la même chose, et le réécrirai probablement autant. Quand est ce que ce spectacle obscène va s’arrêter, on les regarde jouer, il parait que c’est pour notre bien et nous rendre la vie meilleure. C’te blague ! Bon allez, au moins ça me donne de quoi survivre, pff, un peu de musique, tiens. »

 

 

 

 

 

 

Texte paru initialement sur médiapart en décembre 2014 puis actualisé ici.

Gauche droite. DR  Tiken jah fakoly /Disiz la Peste



27/05/2016
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 31 autres membres