Les billets de Joseph

Les billets de Joseph

La ballade des noyés

Frères européens qui de nous voir, tremblez

Comme nous, avant de sombrer

N’ayez pas peur de venir nous aider

Perdus en mer Méditerranée

Non loin de vos plages de vacanciers

De ces paysages qu’avant, vous photographiez

De vos parasols, de vos hôtels et de votre soleil

Nous n’avons plus pied et ne savons nager

Pourtant vos sauveteurs ne  bougent plus un orteil

Cherchez votre humanité, retrouvez votre dignité !

 

Vous qui chérissez vos nations et vos frontières

Et avez décidé des nôtres par vos guerres

Vos avions et parfois vos soldats sont  revenus

Détruire nos pays, déjà martyrisés, anciens ou à peine nés,

Pourquoi  donc nous avoir remis ainsi à nu

Surtout visés ceux qui étaient les moins dévoués

Les insoumis, c’est sûr n’étaient pas des démocraties

États policiers, oppression, torture et arbitraire mêlés

Avec les écoles, les hôpitaux, l’eau et l’électricité aussi

Cherchez votre humanité, retrouvez votre dignité !

 

Par intérêt économique, misant sur votre cynisme prospère

Comme seul argument démocratique, les armes et l’argent

Quitte à inventer des diables religieux, devenus délétères

Échappés de vos affidés, apprentis sorciers incompétents

Vous avez donc détruit des équilibres subtils et séculaires

Et par là-même rendu inutiles vos et nos frontières

Vous nous avez réduits à la mort et la misère

Nous obligeant à quitter de probables cimetières

Pour migrer vers d’autres possibles chimères

Cherchez votre humanité, retrouvez votre dignité !

 

Nous sommes le prix de votre abjecte politique,

D’invisibles ombres rangées au statut de danger

Devenues sur les plages des cadavres à ranger

L’évidence du nombre ne permet plus  l’ellipse démagogique

Sur les étendues salées, après avoir franchi les sablées

Nous parvenons au prix de lourdes pertes à enfin peser

Le poids de nos âmes plus faible que les images de nos corps

Encombrant l’arrière-cour de vos coffres forts

Par l’addition de victimes sans cesse renouvelée

Cherchez votre humanité, retrouvez votre dignité !

 

Qu’attendez-vous, pour tendre la main, Frères européens

Allez-vous vous remuer, ou continuer de vous emmurer sans fin

Assis sur votre bien-être matériel, construit sur notre faim

Dépensant le fruit multinational de vos pillages obscènes

Nous sommes l’inattendue mondialisation, celle du rien

Nos cadavres voyageurs enfin  vous malmènent

Ces femmes, ces enfants engloutis bousculent vos certitudes aveugles

Combien en faudra-t-il pour que vos peuples beuglent

Peut-être plus que tout ce que votre libéralisme en a consommé

Cherchez votre humanité, retrouvez votre dignité !

 

Les passeurs brandis par vos gouvernants à bon compte

N’existent que par notre souffrance, issue de leur inconséquence

L’occident donneur d’ordre d’un banditisme d’escompte

Se retrouve avec nos squelettes sous son énorme panse

Nous sommes les fantômes opprimés de nos parents colonisés

Notre passage du styx océanique  surprend au milieu des agapes

Gâchant la fête des banquiers siphonnant les biens de la communauté

Le spectacle si bien huilé, s’en trouve perturbé, désarçonnant même les papes

Nous étions votre pire cauchemar, l’absurde réalité de la pauvreté dissimulée

Cherchez votre humanité, retrouvez votre dignité !

 

Nous nous sommes levés, avons marché, le néant comme seul carburant

Quittant nos maisons et nos racines dévastées, notre complet dénuement

Le prix du billet est élevé, tellement trop dur est le chemin

Notre lent mouvement  continuera, frères européens,   il est ancien

Les éternels  damnés de la terre reviennent par les hublots

Les vôtres de pauvres pourraient aussi se payer ce possible culot

Juste vivre et partager  la modeste aisance à laquelle chacun aspire

Ils n’ont plus qu’à exiger, pas à nager, ni marcher ou même mourir

Il leur suffirait de se lever comme un seul homme émancipé et crier

Nous sommes l’humanité, nous voulons la dignité, comme nos frères, les noyés ! 

 

lampedusa.jpg



30/05/2016
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 33 autres membres